Vente à distance d’équipements en solutions fluides pour les professionnels
Rechercher produit
Commande express
Mon
panier
Panier vide

Connectez-vous pour pouvoir commander

02 99 33 36 00

Lorans, les solutions fluides / Avenue Chardonnet / CS 61210 / 35012 RENNES Cedex

Voir tous les résultats

Nos fournisseurs VMC simple flux logements individuels

ATLANTIC
ALDES
PANOL
NICOLL

VMC simple flux autoréglable et hygroréglable

LORANS vous propose une large gamme de caissons, bouches d'extraction et entrées d'air pour vos systèmes auto ou hygroréglables. Dans le cas d'un système hygroréglable sous avis technique, consultez nos experts en ventilation afin de vous proposer un système respectant les normes en vigueur.

La ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet d’assurer de manière permanente des débits constants dans le logement, indépendamment des conditions climatiques. Dans le cas de la VMC simple flux, l’arrivée d’air neuf est naturelle et se fait par l’intermédiaire de dispositifs calibrés d’entrée d’air placés en haut de menuiserie dans les pièces dites de vie (chambres, salon, séjour…). L’extraction de l’air vicié est mécanique et centralisée par un groupe de ventilation unique qui peut être installé dans les combles, en faux plafond ou plenum, en placard technique, en soupente, etc. et raccordé par un réseau de gaines rigides ou souples aux bouches d’extraction placées dans les pièces dites humides ou techniques (cuisine, salle de bains, WC, salle d’eau…). L’air neuf circule donc des pièces de vie vers les pièces humides via des détalonnements aménagés au niveau des portes dans le but de créer un balayage permanent dans l’ensemble du logement.

Une VMC simple flux peut être de type autoréglable ou hygroréglable. Dans le cas d’une VMC simple flux autoréglable, le débit de renouvellement d’air est constant en toutes circonstances et ne dépend ni de l’occupation des locaux, ni de l’humidité des pièces. On parlera d’un système d’extraction à débits fixes. Le passage en grande vitesse d’extraction se fait manuellement par l’intermédiaire d’un commutateur PV/GV ou encore d’une télécommande. Avec une VMC simple flux autoréglable, la dépense d’énergie due au renouvellement d’air représente 20 % de la facture annuelle de chauffage (source ADEME).

Dans le cas d’une VMC simple flux hygroréglable, le débit de renouvellement d’air est modulé en fonction de l’humidité des pièces et régulé aux bouches d’extractions grâce à des éléments intégrés sensibles à l’humidité et s’adaptent donc au taux d’occupation et à l’activité des occupants. On distingue deux sous types de VMC simple flux hygroréglables, l’hygro A et l’hygro B. Dans le cas d’une hygro A, les entrées d’air neuf sont à débits fixes alors que dans le cas d’une hygro B, les entrées d’air neuf sont sensibles au taux d’humidité de la pièce dans lesquelles elles sont installées du fait que leur section de passage est modulée mécaniquement grâce à un volet de réglage couplé à une tresse en nylon sensible à l’hygrométrie. Ces entrées d’air vont moduler entre 6 m3/h (faible taux d’humidité) et 45 m3/h (taux d’humidité élevé).

En comparaison avec une VMC simple flux autoréglable classique, on considère qu’une VMC simple hygroréglable de type A, fera économiser environ 9 % de la facture annuelle de chauffage alors qu’une VMC simple flux hygroréglable de type B, fera économiser environ 11 % sur cette même facture de chauffage. La VMC simple flux s’inscrit dans le cadre réglementaire de l’arrêté du 24 mars 1982, modifié en 1983, qui régit les débits de circulation d’air par type de logements et type de pièces.

Le Blog des Experts Génie climatique

Le Blog des Experts