Contact

02 99 33 36 00

Lorans, les solutions fluides / Avenue Chardonnet / CS 61210 / 35012 RENNES Cedex

Voir tous les résultats
entretien pompe à chaleur

Conformément à la loi en vigueur, un entretien doit être réalisé par un chauffagiste professionnel disposant des aptitudes nécessaires à la manipulation des fluides frigorigènes.

Un entretien obligatoire et réglementé

Un potentiel impact sur l’environnement

L’entretien d’une pompe à chaleur est obligatoire afin de garder un contrôle sur la consommation énergétique de celle-ci. De plus, le fluide frigorigène (HFC : R32, HCFC : R410…) contenu à l’intérieur est hautement néfaste pour la couche d’ozone et est également toxique pour la santé. En effet, à titre indicatif, le dégazage dans l’atmosphère de 1 kg de R410a aura le même impact sur le climat qu’un parcours de 19300 km en voiture (équivalent à 2900 kg de CO2).

Echéance et modalités du premier entretien

L’échéance de la première inspection d’un climatiseur ou d’une PAC dépend de sa puissance frigorifique. En effet, pour une puissance supérieure à 12 kW mais inférieure à 100kW, la première inspection est à réaliser dans les 3 ans. Lorsque la puissance dépasse les 100kW, alors l’inspection doit se faire dans les 2 ans. De surcroît, pour toutes les pompes à chaleur contenant plus de 2kg de fluide, un contrôle d’étanchéité doit être réalisé tous les ans. A noter que ce contrôle est semestriel pour les PAC réversibles.

Un suivi récurrent pour un bon fonctionnement

Les prochaines inspections doivent être effectuées 1 fois tous les 5 ans au maximum. Ces inspections sont à l’initiative du propriétaire ou du syndic de propriété. Le professionnel réalisant cette inspection doit être certifié par un organisme détendeur de la norme NF EN ISO/CEI 17 024 et doit contrôler l’ensemble du système : contrôle du compresseur, de la performance de l’installation, de l’étanchéité du circuit, de l’état des connexions électriques et, dans le cas où cela est nécessaire, le dépannage en cas de dysfonctionnement ou en cas de panne.

L’entretien quotidien, gage de performances conservées

Il est également possible d’entretenir soi-même sa PAC dans la mesure du possible.

Pompe à chaleur aérothermique

Dans le cas d’une PAC aérothermique, il est possible d’enlever les feuilles et autres obstacles situés devant la borne extérieure afin de faciliter la circulation de l’air. Il est également conseillé de nettoyer les conduits et les filtres grâce à un lavage au savon.

Pompe à chaleur géothermique

Pour une PAC géothermique, il est recommandé de surveiller la pression du module hydraulique qui équilibre le réseau hydraulique de la PAC et du circuit chauffage. De plus, tous les 5 ans, il faut envisager de changer le fluide caloporteur afin de préserver des performances optimales pour la pompe.

Cependant, seul un professionnel certifié peut en effectuer l’entretien complet du fait de ses restrictions d’accès.