Contact

02 99 33 36 00

Lorans, les solutions fluides / Avenue Chardonnet / CS 61210 / 35012 RENNES Cedex

Voir tous les résultats

Selon la « directive européenne 2009/125/CE », les chaudières basse température non étanches à conduit de fumée (CF), également appelées chaudières classiques à coupe tirage – type B1 -, ne répondent plus aux attentes en termes de rendement énergétique et d’émission NOx, elles ne sont donc plus installées, comme l’indique l’ « arrêté du 22 mars 2017, modifiant l’arrêté du 3 mai 2007 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des bâtiments existants », depuis le 1er janvier 2018 en raccordement individuel de moins de 10m de hauteur, et ce, quel que soit le type de conduits. Leur mise sur le marché n’est quant à elle, plus d’actualité depuis le 26 septembre 2018.

Conséquences du remplacement d’une chaudière CF par une chaudière à condensation

Dans le cadre d’un remplacement dans une maison individuelle, ces chaudières ne peuvent être remplacées que par des chaudières à condensation, aussi appelées Haute Performance Energétique (HPE) ou Très Haute Performance Energétique (THPE), afin de respecter l’EcoDesign qui est une approche orientée vers le respect de l’environnement.

La mise en place d’une chaudière à condensation soulève la problématique de l’évacuation des fumées issues de la combustion des gaz (EVAPDC). De surcroît, ces fumées contiennent des condensats pouvant également détériorer la structure du boisseau.

Comment évacuer les fumées issues de la combustion des gaz et préserver le boisseau ?

Afin d’évacuer ces fumées, il y a une obligation de mettre en place un tubage, deux solutions existent :

  • La mise en place d’un tubage type C9 concentrique reliant la chaudière au boisseau. Ce type de tubage est obligatoire dans les pièces de vie afin d’éviter tout risque d’intoxication. Il permet de séparer l’arrivée d’air (depuis le boisseau) de la sortie des gaz, et ainsi, éviter les refoulements dans la pièce.
    La grille d’aération peut donc être comblée, ce qui pourrait nécessiter une mise à niveau sur la partie ventilation du logement.
    Ensuite, il faut un tubage flexible en PPS à l’intérieur du boisseau et ce, jusqu’au toit afin d’évacuer ces fumées. Il faudra également poser une finition haute afin de protéger l’entrée des intempéries.
  • La mise en place d’un tubage type B3 concentrique reliant la chaudière au boisseau dans les pièces qui ne sont pas de « vie ». L’air est donc pris depuis la pièce (et non depuis le boisseau) vers les ouvertures présentes dans le conduit avant le boisseau. De ce fait, la grille d’aération doit être conservée.

Des solutions clés en main pour votre chantier de remplacement en maison individuelle

Afin de faciliter au mieux ce remplacement, des kits existent afin de fournir une solution rapide et efficace permettant d’optimiser son temps aussi bien en termes d’achat des composants qu’en temps de main d’œuvre sur chantier. Ces kits TEN comprennent :

  • Une plaque murale C9 ou B3 avec coude de diamètre 80/125,
  • Conduit flexible de 8 mètres en polypropylène de diamètre 80,
  • 2 étoiles de centrage pour flexible (diam 80),
  • Une sortie toiture en mitron brun ou mitron noir ou terminal noir ; terminal en T (uniquement pour du B3).

Les produits mentionnés

Conduits flexibles PPS pack tubage C9 Ø 80

Réf. Lorans : 33038

TEN

Conduits flexibles PPS, pack tubage C9 Ø 80, raccordement mural, air neuf pris dans le conduit. Lire la suite

p. 89 du catalogue papier Génie climatique 2020

Prix public HT à partir de 555,94 
Conduits flexibles PPS pack tubage B3 Ø 80

Réf. Lorans : 33039

TEN

Conduits flexibles PPS, pack tubage B3 Ø 80, raccordement mural, air neuf pris dans le local. Lire la suite

p. 89 du catalogue papier Génie climatique 2020

Prix public HT à partir de 540,65