Contact

02 99 33 36 00

Lorans, les solutions fluides / Avenue Chardonnet / CS 61210 / 35012 RENNES Cedex

Voir tous les résultats

La ventilation permet de garantir un air intérieur de qualité, indispensable à la santé et à la sécurité des occupants. Ventiler permet donc d’éviter l’accumulation d’humidité et de mauvaises odeurs, de diminuer la concentration des polluants et gaz toxiques dans l’air ainsi que d’assurer la conservation du bâtiment.

Principe de fonctionnement général

En VMC double flux, l’insufflation de l’air ainsi que son extraction sont assurées de manière mécanique.

L’air insufflé dans les pièces principales (salon, séjour, chambre…) peut être filtré, limitant ainsi l’introduction des polluants.

Ce système permet aussi d’atteindre des niveaux d’isolement acoustique importants, grâce à la suppression des entrées d’air en façade.

Enfin, l’air insufflé est préchauffé par un récupérateur de chaleur sur l’air extrait des pièces de service (pièces humides : cuisine, WC, salle de bain, buanderie), sources d’économies sur la partie chauffage.

Principe de fonctionnement en hiver

L’air insufflé est ainsi préchauffé à 21°c grâce aux calories présentes et récupérées dans l’air extrait à 22°C.

Le préchauffage se fait grâce à un échangeur de température installé à l’intérieur ou à l’extérieur du caisson de ventilation, dans lequel se croisent les flux d’air (by-pass ferme).

60 à 90 % des calories présentes dans l’air extrait peuvent être récupérées

Pour une installation en climat continental avec des hivers très froids, il est possible de recourir à des modèles équipés d’un échangeur enthalpique qui offre un rendement supérieur à 100 %. Même principe qu’une chaudière à condensation avec récupération de la chaleur latente dans l’humidité de l’air.

Principe de fonctionnement en été

Certains modèles permettent en été de faire du free cooling, c’est-à-dire, rafraichir l’habitat. Pour cela, l’air neuf ne passe plus dans l’échangeur de température (by-pass ouvert).

Pour cela deux méthodes :

  1. Positionner le terminal de prise d’air neuf sur la façade nord, la plus fraiche et non exposée aux rayonnements directs du soleil.
  2. Raccorder la VMC double flux a un puit canadien.