Contact

02 99 33 36 00

Lorans, les solutions fluides / Avenue Chardonnet / CS 61210 / 35012 RENNES Cedex

Voir tous les résultats
geothermie profonde lithium

La chaleur de la terre est inépuisable, elle était déjà exploitée par la Chine et la Rome Antique. À l’horizon 2040, 150 millions de véhicules électriques sillonneront les routes de notre planète. Le lithium est l’un des métaux indispensables à la fabrication des batteries.

Mais quel est le lien entre la géothermie profonde et le lithium ?

À environ 4 000 m de profondeur, de l’eau chaude à plus de 150°C circule à travers des roches poreuses et fracturées et se charge de minéraux présents dans l’écorce terrestre. En France, c’est au nord de l’Alsace que le flux thermique est le plus fort. Le développement des forages de géothermie profonde dans cette région a permis de confirmer ce que les énergéticiens savaient depuis longtemps : les eaux géothermales sont riches en chlorure de lithium, soit une concentration de 180 à 200 mg par litre.

Les opérateurs de la géothermie profonde, mettent en avant le caractère « propre » du lithium récupéré après raffinage, Le chlorure de lithium extrait doit être transformé en carbonate de lithium pour pouvoir notamment être utilisé dans les batteries de véhicules électriques.

Par site de forage, la production annuelle à terme de quelques 1500 tonnes de lithium est envisageable. Les besoins annuels de la France sont de l’ordre de 15000 tonnes. Sur la base de trois centrales programmées en Alsace, ce serait 30% à 40% des besoins de l’industrie française qui seraient pourvus.

Le carbonate de lithium étant le composant indispensable à la fabrication des batteries, la demande pour cet élément métallique est forte. Alimentée par la consommation de lithium à destination des batteries rechargeables de type lithium-ion nécessaires au marché de l'électromobilité et du marché émergeant du stockage d'énergie.

Où est centralisée l'extraction minière ?

Actuellement, sa production par extraction minière se concentre en Argentine, au Chili et en Australie. Ces trois pays représentant environ 87% des parts du marché.  Deux entreprises chinoises, ont pris en moins de dix ans, une envergure considérable en exploitant notamment les gigantesques gisements du sol australien.

Ceci crée une situation de dépendance préoccupante, surtout s’agissant d’un matériau dont le prix est très fluctuant puisqu’il est passé de 7 000 $/t début 2019 à 17 000 $/t en mars 2018, avant de retomber à présent à 11 000$/t.

La France qui projette en outre, de bâtir une capacité de production de batteries via son projet commun industriel d'"Airbus des batteries" avec l'Allemagne, verrait d'un bon œil le début de la fin de sa dépendance totale au marché mondial pour son approvisionnement en lithium.

Les événements récents nous ont violemment rappelé que la France doit se prémunir de toute forme de dépendance

Articles en relation